Menu

[MMORPG] Test de Naruto Online sur Navigateur Web

Jaquette Naruto Online
  • Note avis : (2.5/5)

  • Ce qu'on a aimé : Une très belle finition ; le nombre de combattants ; l’aspect stratégique
  • Ce qu'on a moins aimé : Le modèle économique scandaleux ; l’absence d’innovation ; la répétitivité des combats
  • Développeur : Tencent Games
  • Éditeur : Bandai Namco, Oasis Games
  • Sortie : 13 octobre 2016
  • Plateformes : Navigateur web
  • Modèle économique : Modèle free-to-play | Statut VIP | Boutique premium
  • Langue : Française
  • Processeur : Pentium III cadencé à 1,6 GHz ou ordinateur compatible (Mac OSX)
  • Carte graphique : Intel HD Graphics avec 16 Mo de mémoire minimum
  • Espace disque : 200 Mo disponible
  • Mémoire vive : 256 Mo de RAM minimum
  • Connexion internet : Obligatoire
Tout semblait bien parti pour faire de Naruto Online un succès planétaire. La réalité nous a malheureusement vite rattrapée : malgré une finition des plus charmantes et un univers globalement cohérent, ce retombe retombe dans les travers du MMORPG par navigateur… En effet, si son modèle économique est à lui seul un désastre, la manque de prise de risques et la répétitivité du gameplay auront de quoi rebuter même les joueurs les plus motivés. Bref, nous ne le conseillons pas vraiment, si ce n’est aux fans du manga, lesquels pourraient peut-être y trouver leur compte au prix de quelques dépenses…
Asternosis

A l’instar de la licence Dragon Ball, Naruto est certainement l’une des franchises les plus exploitées en matière de jeu vidéo. Sur navigateur, nous avons déjà pu découvrir MyNinja ou Naruto Saga. Si ces opus arrivaient globalement à retranscrire l’univers du manga, nous n’avons pas vraiment été emballés par leur système de jeu : entre une progression trop linéaire, un manque d’innovation et un item shop beaucoup trop envahissant, ces réalisations ne pouvaient espérer un accueil chaleureux de la part des joueurs. Aujourd’hui, nous avons le plaisir de repartir en compagnie de Naruto, Sasuke ou encore Kakashi à travers un épisode dit « officiel », baptisé Naruto Online. En effet, alors que les précédents free-to-play n’avaient aucunement les droits d’auteur nécessaires à l’exploitation des jeux, ce Naruto Online a signé un contrat en bonne et due forme, soulignant ainsi une certaine rigueur. Après quelques heures de jeu, nous constatons que ce MMORPG par navigateur présente bien des atouts, et tout fan de Naruto devrait aisément se laisser convaincre par ses charmes. Maintenant, qu’en est-il du modèle économique ? Également, y’a-t-il suffisamment de nouveautés pour accrocher les joueurs du début à la fin ? C’est ce que nous tenterons de répondre à travers ce test. Voici ce que nous en avons pensé…


Bannière Naruto Online

Ayant testé la version anglaise de Naruto Online, la plupart des appellations (classes, talents, etc.) ne seront pas traduites dans ce test. Bien sûr, une version française a été déployée récemment, permettant à tout francophone de suivre aisément les aventures de Naruto et ses amis.

UNIVERS ET CONTEXTE : Retour chez les Shinobi !
Image gameplay : Naruto Online

Chaque victoire engendre de nombreuses récompenses

Naruto Online reprend globalement l’intrigue générale de l’animé, sans toutefois chercher à offrir une once d’innovation. L’aventure se déroule sous la forme de missions à accomplir, la plupart n’ayant aucun intérêt. Il faut dire qu’en tant que jeune ninja, votre rôle sera d’accepter tous les défis proposés par le chef du village Konoha, quels qu’ils soient. La difficulté est progressive et permet d’affronter des ennemis toujours plus puissants. Les quêtes s’enchaînent avec une extrême rapidité, et ce à cause de l’automatisation des tâches toujours aussi présente. Mais avant de pouvoir s’adonner à ces activités, il faut tout d’abord créer son personnage. Rien de très poussé ici, il est simplement question de choisir un pseudo et une classe, le sexe étant directement liée à celle-ci :

  • Midnight Blade : Cette classe se base sur sa force électrique ainsi que sur ses sets de couteaux. Évidemment, il se destine principalement vers des combats à 1vs1.
  • Azure Fang : Classe de soutien, cette demoiselle utilise des sortilèges liés à l’eau pour soigner ses compagnons, en plus d’engendrer quelques dégâts non négligeables.
  • Scarlet Blaze : A l’aide de ses pouvoirs associés au feu, il dispose de talents permettant d’augmenter sa puissance d’attaque et sa défense.
  • Breeze Dancer : Grâce aux compétences liées au vent, la Breeze Dancer est capable d’assener des dégâts de zone et d’améliorer ses statistiques lorsqu’elle affronte des adversaires de type masculin.
  • Crimson Fist : Dernière classe et non des moindres, le Crimson Fist se sert des pouvoirs terrestres pour combattre les ennemis les plus féroces, le tout à l’aide de ses points d’acier.

 

Derrière ces classes se trouvent simplement des archétypes très classiques. Une fois en jeu, on ne s’aperçoit pas vraiment des atouts de chacun, la faute à un système de talents plutôt pauvre que nous analyserons par la suite. En outre, tout le monde se ressemble du début à la fin, aussi bien sur le fond que sur la forme. Quand on sait que cet aspect est déjà décrié depuis des années et que les studios font la sourde oreille, il y a quand même de quoi se poser des questions…

Image gameplay : Naruto Online
Image gameplay : Naruto Online

GAMEPLAY : Comme un air de déjà-vu…

Comme une équipe de choc !

Naruto Online se base sur d’incessants allers-retours, parsemés d’instances de combat. Avant d’entrer dans le détail de ces dernières, il nous faut d’abord vous parler des équipes de ninjas. Tout comme dans MyNinja, vos succès permettront d’engager de nouveaux personnages qui se battront à vos côtés, en échange de fragments préalablement récupérés au fil des missions. Avec une bonne centaine de personnalités différentes, ce MMORPG gratuit par navigateur est particulièrement séduisant sur cet aspect-là, d’autant plus que chacun des protagonistes dispose de compétences et d’attaques spécifiques. Ce large choix offre des possibilités de stratégies gargantuesques. Maintenant, le schéma évolutif est globalement le même pour tous les joueurs : on commence par engager Naruto, suivi de Sasuke, etc. Ce n’est qu’une fois le scénario complété qu’on sera plus libre de recruter qui on souhaite. En revanche, les fragments ne s’obtiennent pas aussi souvent qu’on le voudrait. Pour combler ce manque, deux voies s’ouvrent à vous : faire appel à la monnaie premium, ou bien tenter les loteries gratuites quotidiennes. Soulignons que les récompenses s’avèrent plutôt nombreuses, mais force est de constater que la monnaie premium aura, comme nous le verrons en fin de test, une place prépondérante.

Image gameplay : Naruto Online

Le modèle économique est totalement déséquilibré…

Des combats classiques mais fichtrement bien réalisés

Au cours de vos voyages, il vous sera demandé d’aller réaliser des instances. Cartes plus ou moins grandes à arpenter, celles-ci regorgent de trésors, mais également d’ennemis à affronter. Avant de réaliser un combat, vous pourrez modifier à souhait la disposition de votre équipe de ninjas. Cet aspect n’est pas à prendre à la légère, car Naruto Online incorpore une fonctionnalité particulièrement exaltante : les combos. Lorsqu’un personnage attaque un ennemi, vos autres compagnons peuvent automatiquement s’affirmer en usant de leurs pouvoirs. Les mouvements sont nombreux et offrent ainsi des combats très dynamiques, bien qu’on n’ait pas une réelle implication. Ce sera plutôt la stratégie préalablement adoptée qui définira le dénouement de la bataille. Votre seul rôle sera d’activer les talents de vos alliés, sachant que vous êtes limité par la barre de Chakra, laquelle se régénère à chaque tour. Bref, sans être follement amusant, la mise en scène des combats est maîtrisée, basée sur des animations d’une fluidité déconcertante. Cependant, la répétitivité des situations va vite se faire ressentir et vous commencerez sans nul doute à trouver le temps long passé les 30 premières minutes de jeu.

Image gameplay : Naruto Online
Image gameplay : Naruto Online

Naruto Online est un MMORPG par navigateur très linéaire

Comme tout MMORPG gratuit qui se respecte, vos différents personnages pourront être personnalisés avec divers éléments d’équipement. L’ensemble demeure particulièrement clair, et ce grâce à une mise en page des plus intuitives. Les informations sont précises et permettent de comprendre précisément l’orientation des protagonistes. D’ailleurs, les objets ont un rôle bien plus important qu’ils n’y paraissent. En effet, la progression de l’équipe se traduit par l’amélioration constante des objets : entre augmenter leur caractéristique principale en échange de Coins (la monnaie du jeu), on pourra également les upgrader en utilisant des pierres précieuses, lesquelles s’obtiennent aussi bien lors des missions qu’en récompense de quête. Enfin, les équipements peuvent être éveillés à partir de gemmes particulièrement rares qu’on ne peut obtenir qu’avec la boutique premium ou à la loterie quotidienne.

Dans un autre registre, votre personnage débloquera de nouvelles compétences actives et passives. Ces dernières sont importantes, puisqu’elles permettent les fameuses combinaisons lors des affrontements. Dès lors, le but sera de tester les différentes possibilités puis de déterminer laquelle occasionne le plus de dégâts. Cela étant, on note un certain manque de diversité dans les compétences, surtout qu’elles ne se montrent pas aussi étoffées qu’un MMORPG traditionnel. Bref, la progression du personnage, même si elle est bien conçue, n’en reste pas moins sans saveur à cause du manque cruel de nouveautés.

Image gameplay : Naruto Online
Image gameplay : Naruto Online
Image gameplay : Naruto Online
Image gameplay : Naruto Online
Image gameplay : Naruto Online
Image gameplay : Naruto Online

Des combats, des combats et encore des combats

Si la trame scénaristique de Naruto Online devrait vous occuper durant plusieurs heures, le contenu s’étoffe rapidement à mesure de vos succès. En tant que MMORPG gratuit par navigateur, nous avons droit à une tripotée de modes de jeu. Entre la possibilité de refaire les nombreuses missions pour en connaître tous les secrets, on pourra également s’adonner aux challenges, consistant simplement à combattre des vagues d’adversaires à la suite. En parallèle, il sera possible de réaliser les missions en groupe, d’incorporer une guilde permettant de grappiller des places dans un classement général avec récompenses à la clé, ou encore de combattre des adversaires seul ou à plusieurs, le but étant bien sûr de mélanger les stratégies des uns et des autres. Malgré ce contenu plutôt riche, deux remarques peuvent être formulées. La première concerne la limitation quotidienne des actions. En effet, vous ne pourrez pas réaliser les challenges ou autres activités importantes passé un certain nombre d’essais. En tant que joueur occasionnel, cet aspect ne vous gênera pas le moins du monde. En revanche, pour les joueurs hardcore, ils verront là encore une incitation à débourser des euros contre de la monnaie premium, laquelle lève ces limitations. Le second problème, c’est la répétitivité des tâches. Qu’on se le dise bien : l’ensemble des modes se concentrent autour des combats. Comme nous les avons trouvé particulièrement répétitifs, autant dire que le plaisir de jouer s’est vite dissipé. Finalement, si le contenu est présent, sa qualité globale reste bien trop insuffisante pour satisfaire les fans de Naruto.


GRAPHISMES, ANIMATIONS ET BANDE SONORE : Un grand respect pour les fans

Naruto Online reste à nos yeux une déception, la faute à un système de jeu maintes fois aperçus dans d’autres MMORPG par navigateur. Cet aspect est d’autant plus regrettable dans la mesure où le background est respectueux du manga ! Effectivement, les graphismes sont tout simplement exemplaires, basés sur des décors riches en détails et mettant en avant des personnages 2D très colorés. L’esprit de l’animé est dès lors à son paroxysme, aidé par des thèmes musicaux et des bruitages de bonne facture. L’interface est également claire et intuitive : elle ne tombe pas dans le piège d’être trop garnie. Chaque joueur pourra réduire tel ou tel élément afin de garder une certaine lisibilité. Et pour les plus motivés, un mini-client peut être téléchargé afin d’améliorer la stabilité. Pour notre part, nous n’avons pas nécessairement noté de différences avec le jeu en ligne. Probablement est-ce pour accéder plus rapidement au jeu et de diminuer les temps de chargement lorsqu’on change de zone.

Image gameplay : Naruto Online
Image gameplay : Naruto Online
Un mot sur la traduction : Comme indiqué en début de ce test, nous nous sommes axés sur la version anglaise de Naruto Online. Toutefois, l’écriture est déjà assez maladroite, et on s’attend au pire dans la langue de Molière… Pourtant, tout le monde sait qu’il faut privilégier la qualité à la quantité… (l’opus est proposé dans plus de huit langues…).

MODÈLE ÉCONOMIQUE : Échec et mat !

Terminons ce test par un bref aperçu de la boutique premium. Comme vous l’avez compris en lisant les paragraphes précédents, elle octroie certains avantages non négligeables, en plus de lever les limitations décriées. Le fait est qu’elle contient des gemmes de puissance permettant d’améliorer les statistiques des équipements, mais aussi des parchemins de protection lors des enchantements d’objets, des potions de résurrection lors des instances, etc. En outre, on est clairement dans le pay-to-win : on le remarque d’autant plus lors des combats PvP à haut niveau où nous n’avons pas réussi à remporter le moindre combat. Pire encore, nous sommes absolument scandalisés par le déséquilibre de certaines attaques, qui ont envoyé notre équipe au tapis en quelques secondes. Pas certain que les fans apprécient…


Information : Ce test représente notre avis général sur ce MMORPG. La notation est donnée à titre indicatif. Il est évident que d’autres utilisateurs seront plus ou moins sévères sur certains critères.Asternosis
A l’instar de la licence Dragon Ball, Naruto est certainement l’une des franchises les plus exploitées en matière de jeu vidéo. Sur navigateur, nous avons déjà pu découvrir MyNinja ou Naruto Saga. Si ces opus arrivaient globalement à retranscrire l’univers du manga, nous n’avons pas vraiment été emballés par leur système de jeu : entre une progression trop linéaire, un manque d’innovation et un item shop beaucoup trop envahissant, ces réalisations ne pouvaient espérer un accueil chaleureux de la part des joueurs. Aujourd’hui, nous avons le plaisir de repartir en compagnie de Naruto, Sasuke ou encore Kakashi à travers un épisode…
Naruto Online offre un univers cohérent et respectueux envers les fans du manga. En revanche, son gameplay sans innovation et son modèle économique pourraient bien lui coûter cher…

Détails de la notation

Scénario - 3
Factions et Classes - 5
Gameplay - 5
Fonctionnalités annexes - 5.5
Graphismes, animations et bande sonore - 8
Modèle économique - 2

4.8

Note finale

Naruto Online offre un univers cohérent et respectueux envers les fans du manga. En revanche, son gameplay sans innovation et son modèle économique pourraient bien lui coûter cher…

User Rating: 3.5 ( 1 votes)

Asternosis
Difficile de se décrire... Je suis avant tout un passionné de l'univers héroic-fantasy. Également, j'apprécie énormément la nature et estime que chaque vie sur Terre est sacrée. Les animaux sont nos amis, ne l'oubliez jamais !

No comments

Laisser un commentaire