Menu

TERA : Guide du débutant

TERA est un MMORPG particulièrement complet, à tel point qu’il est difficile pour un débutant de savoir par où commencer. Il faut dire qu’avec un grand nombre de classes et de races, les nouveaux venus peuvent être rapidement perdus, tout comme leurs premiers pas dans un univers pas toujours facile à appréhender. C’est pourquoi nous avons décidé de vous créer un tout nouveau guide permettant d’en apprendre davantage sur les principaux systèmes, afin de bien débuter dans le monde enchanteur de TERA. Entre autres, nous aborderons l’élaboration du personnage et sa progression, le procédé pour combattre (assez novateur pour le genre) ou encore tout le contenu relatif aux modes de jeu. Dans tous les cas, nous espérons que ce guide vous sera utile d’une quelconque façon.Asternosis

TERA

LA CONSTRUCTION DU PERSONNAGE

Tout commence par le téléchargement du client du jeu et de son installation. La première fois qu’on lance le jeu, nous n’avons pas de personnage, c’est pourquoi nous allons en créer un. Une étape souvent lourde de conséquence est le choix de la classe ainsi que la race. Cette tâche sera d’autant plus longue dans TERA, pour la simple et bonne raison que le titre se montre fortement généreux. Ainsi, vous aurez le choix entre un total de 7 races différentes pour 10 classes de personnage (du moins lors de la rédaction de ce guide). Chaque race aura sa propre histoire et sa propre culture, son choix ne devra donc pas être anodin. C’est d’autant plus vrai car si chaque race peut jouer chaque classe (à une exception près), il existe néanmoins des races qui sont plus optimisées pour certaines classes, puisqu’elles apportent des « traits raciaux », c’est-à-dire divers bonus relatifs au personnage. Ainsi, la première véritable question à se poser est le choix de sa classe. Si dans d’autres MMORPG, il est possible de faire évoluer sa classe de personnage, ce n’est pas le cas dans TERA. En d’autres termes, cela signifie que vous garderez la classe sélectionnée du début à la fin de votre aventure, où seuls les arbres de compétences auront une influence sur votre parcours (nous y reviendrons évidemment dans un autre point). Mais pour l’heure, nous allons d’abord vous présenter les différentes races et classes, et notamment à quoi elles sont destinées.


1/ Le choix de la race

Comme nous l’évoquions précédemment, le choix de la race devra être murement réfléchi, étant donné qu’elle confère divers avantages aux personnages, qui peuvent se compléter davantage en fonction de la classe sélectionnée. A noter également que certaines races n’ont qu’un seul genre. Par exemple, incarner un Popori sera obligatoirement de sexe masculin, là où une Elin est exclusivement un personnage féminin.


  • Amans : Descendants des dragons, les Amans sont des guerriers aux instincts sauvages, réputés pour leur puissance en combat. Ils réduisent les dégâts lorsque leurs points de vie sont inférieurs à 30 % ; peuvent récupérer plus rapidement les minerais et ont un gain de résistance lors des dégâts continus.
  • Barakas : Créés par le dieu Tithus, les Barakas sont reconnus pour leur calme et leur intelligence. Semblables à des golems, ils ont une excellente endurance, sont résistants contre les immobilisations et peuvent fabriquer des armes à distance plus rapidement que quiconque.
  • Castanics : Fiers et indépendants, les Castanics (physiquement ressemblants aux elfes) sont très rusés et n’ont besoin de personne pour avancer dans la vie. Très habiles dans la fabrication d’armes en métal, ils peuvent infliger plus facilement des coups critiques lors des attaques par derrière, en plus d’être résistants lors des chutes.
  • Hauts Elfes : Dans un tel univers, difficile de ne pas faire intervenir les Hauts Elfes, qui ont décidé d’abandonner leurs terres pour se lancer dans des campagnes militaires. Ils ont le pouvoir de régénérer rapidement les points mana, quelle que soit la situation à laquelle ils sont confrontés.
  • Humains : Les Humains sont de braves hommes mêlant courage, ténacité et un bon esprit pour mettre fin à la guerre. Ils ont la capacité de créer des armures plus aisément, en plus de régénérer leurs points de vie. Egalement, ils sont plus résistants contre les immobilisations et les chutes.
  • Poporis : Race très originale, les Poporis sont un mélange de plusieurs races animales (renard et ours, notamment), qui gardent avant tout le sourire en toute circonstance, et sont très proches de la nature. Ils ont la capacité d’empêcher les ennemis d’engager un combat, et peuvent se déplacer plus rapidement. Enfin, ils ont un esprit botanique hors pair.
  • Elins : Dernière race de TERA, les Elins ont été créées par une déesse pour protéger l’ensemble des êtres vivants. Leur apparence physique (semblable aux femmes humaines) reflète totalement leur esprit de paix et d’amour pour le monde qui les entoure. Tout comme les Poporis, elles ont donc le pouvoir d’empêcher les ennemis de lancer un combat et de se déplacer plus rapidement.

Cela étant élucidé, intéressons-nous maintenant sur les différentes classes de personnage, qui se montrent relativement nombreuses.

TERA : Guide du débutant


2/ Le choix de la classe

En quoi le choix de la classe est important ? C’est bien simple, TERA incorpore un système de combat pour le moins novateur, où chaque classe aura un style de jeu vraiment unique. Il est donc bon de choisir la classe qui sied le mieux à votre style. Il est évident que si vous préférez plonger au cœur de la bataille, un guerrier serait un excellent choix, tandis que le prêtre sera destiné aux joueurs préférant assister les autres. A noter que chaque classe aura son utilité d’une manière ou d’une autre. Attention, vous devez savoir que la classe Mortiféra ne peut se jouer qu’avec la race Elin.


  • Guerrier : Le guerrier est un assassin spécialisé dans le maniement des armes à une main. Il peut infliger de nombreux dégâts en attaquant par derrière, bien qu’il puisse éventuellement être joué en tant que tank.
  • Lancier : Le lancier est le tank par excellence ! Il fait des dégâts moyens à l’aide de sa lance, mais pourra encaisser un nombre incroyable de coups. Il est relativement simple à jouer.
  • Berserker : Le berserker dispose d’une très longue hache avec laquelle il pourra occasionner de nombreux dégâts de zone, malgré le fait qu’il soit assez lent. Il est plutôt simple pour les débutants également.
  • Sorcier : Comme dans tout MMORPG, le sorcier va attaquer à distance et pourra envoyer de nombreux effets comme l’immobilisation ou l’endormissement. C’est une classe très puissante, son gros point faible étant sa fragilité.
  • Pourfendeur : Le pourfendeur a à sa disposition une épée longue qui sera assez rapide et pourra lancer des attaques puissantes. En revanche, il est aussi assez fragile dans les affrontements.
  • Archer : L’archer est le maître des attaques à distance, occasionnant de nombreux dégâts aux ennemis. Il est assez difficile à maitriser, dans le sens où vous devez disposer de bons réflexes et d’un bon esprit tactique.
  • Prêtre : Si vous souhaitez soutenir vos compagnons, le prêtre sera la classe idéale. Attention, il est difficile de progresser avec cette classe si vous jouez seul. En revanche, il est très recherché par les autres joueurs, et est même indispensable dans toutes les situations.
  • Mystique :Le mystique est une classe hybride est particulièrement utile, puisqu’il maitrise aussi bien les dégâts sur la durée que les sorts de soin. Elle est assez recherchée dans les guildes et dans les affrontements pour sa polyvalence.
  • Mortiféra : Sorte d’assassin, la mortiféra se base sur des attaques rapides en ne laissant aucun répit à l’adversaire. Avec ses deux faux acérées, elle peut également attaquer à distance. Cette classe nécessitera toutefois un petit temps d’adaptation.
  • Artilleuse : Nouvelle classe à distance, l’artilleuse pourra utiliser des armes à feu et se joue relativement de la même manière que l’archer, c’est-à-dire qu’elle mise avant tout sur des dégâts puissants, rapides et précis. Elle est très appréciée en groupe pour les dégâts qu’elle inflige.

Exemple : De base, j’ai toujours eu une préférence pour jouer un prêtre, car j’apprécie le fait de soutenir mes coéquipiers. Le choix de la race n’a pas de réelle influence pour le coup, puisqu’elles seront toutes utiles selon les situations. Je vais donc opter pour un Barakas, qui dispose d’un look accrocheur. Il ne me reste plus qu’à sélectionner la classe prêtre, et le tour est joué !


Maintenant que les deux choix les plus importants ont été réalisés, il ne reste plus qu’à personnaliser visuellement son personnage en fonction de vos goûts. Cela n’aura qu’un impact purement visuel, et ne changera en rien les compétences de votre avatar.

TERA : Guide du débutant


LE CONTRÔLE DU PERSONNAGE ET LES COMBATS

1/ Maitriser son personnage

TERA est un MMORPG ultra-classique dans sa conception, c’est-à-dire que le contrôle du personnage est assez simple en soi. Sans surprise, la souris va nous permettre d’accéder dans les menus en plus de pouvoir déplacer la caméra. Le déplacement du personnage se fait avec les touches « ZQSD ».

Bref, le tout est très simple, bien que cela se compliquera au niveau des combats, comme nous le verrons par la suite. Dans tous les cas, l’interface se montre on ne peut plus claire : nous retrouvons une minimap, une zone de raccourci des menus, la barre de compétence, la zone de tchat, le récapitulatif des quêtes en cours ou encore les informations relatives au personnage. D’ailleurs, l’interface peut être modifiée comme bon vous semble : il suffit d’appuyer sur la touche Alt pour ensuite déplacer les éléments. Afin de vous simplifier la tâche, nous vous avons concocté une petite image indiquant les principaux points à retenir. Dans tous les cas, un tutoriel vous sera offert en début d’aventure afin d’en apprendre davantage sur l’univers dans lequel on évolue, mais aussi sur les principales fonctionnalités à maitriser en priorité.

TERA : Guide du débutant

  1. Informations relatives au personnage, à savoir son nom, sa classe, sa barre de vie et de mana et son endurance.
  2. Le compas indique votre position ainsi que les différents ennemis et PNJ dans la zone. Il est très utile pour accomplir les quêtes.
  3. Le journal de quêtes vous informe sur la quête en cours de réalisation, en précisant bien les objectifs restant à remplir.
  4. La mini-carte de la zone vous indique votre position ainsi que les principales routes commerciales. Elle indique également le nom des secteurs et des villes proches.
  5. La barre des sorts vous permet de lancer rapidement une compétence, notamment lors d’un combat. Des touches peuvent également être assignées comme « raccourci ».
  6. La barre de menu vous permet d’accéder au profil de votre personnage, au journal de quêtes ou encore au panel de guilde.
  7. La fenêtre de communication vous permettra de dialoguer rapidement avec n’importe quel autre joueur connecté, ou même spécifiquement avec votre groupe de joueurs.
  8. La barre d’expérience vous indique le pourcentage de progression acquis/restant avant de monter de niveau.


2/ L’art du combat

TERA est un MMORPG populaire pour une simple raison : lors de sa sortie, il a bouleversé le genre grâce à un système novateur. En effet, à l’inverse d’une grande majorité de jeux où il suffit de cliquer sur un ennemi pour déclencher les attaques automatiquement, ce sera vraiment à vous de contrôler le personnage lors des affrontements. Cela signifie donc que vous devrez viser convenablement, mais aussi vous déplacer constamment pour éviter ou parer les attaques. Concrètement, au centre du jeu se trouve une croix de visée, dans le même style que dans un jeu de tir. Pour une classe au corps à corps, il suffit alors de se placer suffisamment proche de l’ennemi pour le toucher, sachant qu’il doit se trouver dans la zone où se situe cette fameuse croix. Si jamais ce n’est pas le cas, le monstre va éviter votre coup, et pourra en profiter pour vous attaquer. C’est pourquoi les combats sont dit très dynamiques, puisque vous devrez constamment vous déplacer (par le biais de roulades) et viser. Pour les attaques à distance, le principe est le même, à la différence que vous devrez avoir de bons réflexes pour viser juste. L’ennemi étant plus éloigné, il faudra souvent essayer d’anticiper ses déplacements pour le toucher. Dans tous les cas, ce système est vraiment excellent, et vous devriez pouvoir vous en sortir après quelques combats. Nous parlerons des compétences par la suite, mais le système est identique : vous devrez viser convenablement pour toucher un ennemi ! Le tout se base sur un système d’enchaînement, ce qui signifie qu’en réalisant certaines combinaisons, que ce soit en esquivant, en bloquant ou en étant tout simplement au sol, vous pourrez lancer une attaque dévastatrice en pressant simplement la barre d’espace.

TERA : Guide du débutant


LES QUÊTES ET OBJECTIFS

Dans un univers où le danger est omniprésent, de nombreux personnages auront besoin de votre aide. Il faudra dès lors aller à leur rencontre, ou encore passer par le panneau de missions. Le fait est que ces missions seront essentielles à votre progression, pour la simple et bonne raison qu’elles offrent de l’expérience pour votre personnage, mais aussi de l’argent et de l’équipement, qui seront très importants pour aller dans des zones encore plus dangereuses. Dans TERA, on distingue différents types de quêtes que nous allons vous présenter.


  • TERA : Guide du débutantLes quêtes narratives : ce sont les quêtes principales qui vous guideront à travers le scénario principal, et donneront les récompenses les plus intéressantes.
  • TERA : Guide du débutantLes quêtes de zone : elles sont importantes car elles permettent d’engendrer pas mal d’expérience supplémentaire et d’en apprendre davantage sur la zone actuelle. Elles sont donc un complément non négligeable par rapport aux quêtes narratives.
  • TERA : Guide du débutantLes quêtes de zone répétables : Ces quêtes peuvent être réalisées autant de fois que nécessaire, et permettent avant tout d’obtenir des insignes à utiliser pour récupérer des récompenses exclusives.
  • TERA : Guide du débutantLes quêtes journalières : ces quêtes ne seront accessibles qu’à partir du niveau 59. Elles augmentent votre réputation auprès des PNJ, induisant l’achat de récompenses exceptionnelles !

Vous devez également savoir que les quêtes sont définies selon un niveau de difficulté : si les quêtes « solo » peuvent être accomplies par une seule personne assez aisément, les quêtes mixtes vous demanderont un peu plus d’intelligence, même si vous devriez également pouvoir vous en sortir seul. Enfin, les quêtes en groupe seront assez difficiles, puisque comme son nom l’indique, il est vivement conseillé de collaborer avec d’autres joueurs pour espérer sortir victorieux.

Information : Vous pouvez voir l’ensemble des quêtes en cours à l’aide de la touche « L ». Cela est très utile, car toutes les informations nécessaires pour les accomplissements y sont précisément indiquées.

COMMENT FAIRE PROGRESSER SON PERSONNAGE ?

1/ L’expérience et les statistiques

L’objectif principal dans TERA est bien entendu de faire progresser son personnage afin qu’il se mesure à des ennemis toujours plus puissants. Pour gagner de l’expérience, il suffira donc de remplir les différentes quêtes, mais aussi en tuant des monstres. Grâce à cela, la barre d’expérience va se remplir, pour ensuite gagner un niveau. En engendrant un nouveau niveau, vos attributs de combat ainsi que les statistiques de votre personnage vont augmenter, sachant que le gain dans les différentes catégories va varier en fonction de la classe choisie. La règle est on ne peut plus simple : plus le nombre est élevé, et plus l’attribut sera puissant. On distingue au total 7 attributs de combat, à savoir :


  • L’attaque : elle représente les dégâts totaux du personnage, en se basant sur sa puissance ainsi que sur son équipement.
  • La défense : elle représente la capacité de défense du personnage, à partir de sa constitution et des éléments d’armure.
  • L’impact : la valeur d’impact représente la possibilité de renverser et immobiliser les ennemis.
  • L’équilibre : plus cette valeur est élevée, et plus le personnage sera résistant face aux renversements et immobilisations.
  • Les chances de coups critiques : comme son nom l’indique, la valeur correspond aux chances de réaliser un coup critique.
  • La résistance aux coups critiques : elle représente vos chances de résister à un coup critique.
  • La puissance des coups critiques : la valeur associée correspond tout simplement à la différence entre un coup normal et un coup critique.

TERA : Guide du débutant

Quant aux statistiques, ils touchent de manière plus ciblée le personnage, aussi bien en termes de combat qu’en déplacement. Il est important de bien différencier les attributs et les statistiques. En effet, les statistiques influent directement sur les attributs du personnage. On distingue au total 6 statistiques différentes :


  • La puissance : elle est associée à la capacité d’attaque du personnage.
  • La constitution : elle représente la capacité de défense du personnage.
  • Le facteur d’impact : la valeur correspond à la capacité à pouvoir provoquer, renverser et immobiliser un ennemi.
  • Le facteur d’équilibre : ce facteur est associé à la capacité à lutter contre le renversement, l’immobilisation et la provocation.
  • La vitesse d’attaque : elle influe directement la vitesse d’attaque de base du personnage, en plus d’avoir un effet sur les sorts de soin.
  • Le déplacement : cette dernière statistique correspond à la vitesse de déplacement du personnage.

Il est évident que plus vous avancez dans l’aventure, et plus toutes ces statistiques seront élevées. De ce fait, vous serez plus fort et plus résistant à chaque niveau, ce qui vous permettra de combattre des créatures plus puissantes dans un premier temps, mais aussi d’affronter d’autres joueurs aussi bien à travers d’affrontements PvP qu’avec le système d’alliance (que nous verrons brièvement dans la partie « Jeu en groupe et les guildes »).


2/ Les compétences

Maintenant, augmenter le niveau de son personnage permet aussi de déverrouiller des compétences qui seront extrêmement utiles lors des situations de combat. Evidemment, chaque compétence sera liée à sa classe, indépendamment de la race choisie. De base, nous avons droit à des compétences de niveau 1. L’acquisition de compétences supplémentaires vous demandera de dépenser de l’or, en plus d’avoir le niveau requis. Il est important de souligner que les compétences déjà déverrouillées peuvent subir des évolutions. Pour acquérir une compétence, il faut aller voir un instructeur (instructeur de magie ou de tactique).

Bien sûr, tout l’intérêt des compétences réside dans le fait qu’elles peuvent s’enchaîner. Pour se faire, il suffit de définir l’ordre dans lequel les compétences peuvent s’enchaîner en allant dans la partie « combo » qui se trouve dans l’onglet « Compétences ». En revanche, tout ne se fait pas automatiquement. Lorsqu’on déclenche l’enchaînement, la première compétence est lancée, et vous aurez la possibilité de lancer la suivante uniquement en pressant la barre d’espace. Le timing est très bref, c’est pourquoi il faudra être constamment réactif. C’est d’ailleurs grâce à cela que les affrontements sont aussi dynamiques. Bien entendu, si vous préférez lancer une autre compétence, vous pourrez le faire, l’enchaînement étant alors brisé. Il est important de définir un ordre judicieux, car certaines compétences peuvent obtenir des bonus si elles sont précédées d’une compétence spécifique.

Nous pouvons aller encore plus loin dans les compétences, notamment grâce à l’apport des « Glyphes », que nous vous expliquerons par la suite dans la partie « Les Glyphes et enchantements ». Pour finir, nous vous présentons simplement une image mettant en avant un exemple de barre de compétences.

TERA : Guide du débutant

Information : il existe des compétences d’alliance, disponibles uniquement lorsqu’on est dans une guilde. Elles offrent notamment un pourcentage d’or supplémentaire et de crédits de réputation.


3/ L’équipement du personnage

TERA : Guide du débutant

En parallèle des statistiques, notre personnage devra être équipé avec différents items pour être encore plus efficace. On retrouve donc toute la panoplie du parfait aventurier, c’est-à-dire un casque, des bottes, une cape, en passant par les bijoux jusqu’aux armes, variables selon la classe. Chaque équipement aura une limite de niveau : il est évident que vous ne pourrez pas équiper une épée destructrice de niveau 60 si vous n’êtes que niveau 1, ce serait bien trop facile. Tout l’équipement peut être obtenu par différentes méthodes, la plus simple étant de se rendre chez un vendeur dans l’une des grandes villes. Maintenant, vous gagnerez aussi des objets très intéressants lors de vos quêtes, mais aussi lorsque vous tuez des monstres. Enfin, rien ne vous empêche de commercer avec les autres joueurs.

Les équipements ont toujours un certain nombre de statistiques, qui vont directement influencer les attributs du personnage. On retrouve donc le modificateur d’attaque, d’impact, d’équilibre et de défense, qui influent respectivement sur la puissance, le facteur d’impact, le facteur d’équilibre et la constitution. A côté de cela, il n’est pas rare de trouver de nombreux bonus sur les armes et armures. En effet, que ce soit des bonus de restauration de santé allant jusqu’à une augmentation du nombre de dégâts, les effets peuvent énormément varier d’un item à un autre. En revanche, ces bonus ne pourront être activés qu’avec l’utilisation des fameux Glyphes. Par ailleurs, la valeur de vente pourra considérablement augmenter en fonction de la rareté de l’item.

4/ Les Glyphes et enchantements

Si les éléments d’équipement de base peuvent être puissants, ce n’est qu’à travers la puissance des cristaux et des enchantements qu’ils dévoilent leur véritable potentiel. Pour faire simple, les équipements pouvant subir un enchantement sont annotés comme « énigme », c’est-à-dire qu’un secret peut être percé. Il faut alors acquérir un parchemin d’identification pour découvrir la puissance cachée de l’arme ou de l’équipement, après quoi vous pourrez réaliser l’enchantement. Attention, l’enchantement ne se fait pas tout seul, et il faudra deux objets spécifiques pour éveiller l’objet :


  • Un composant spécial que vous pourrez vous procurer auprès d’un marchand généraliste.
  • D’un objet de même niveau et de même type que ce que l’on souhaite enchanter, qui sera sacrifié.

Souvent, les items enchantés peuvent avoir des effets considérables, et sont souvent très recherchés à haut niveau pour devenir le meilleur possible.

Dernier point important à étudier : le fameux système de Glyphes. Concrètement, les Glyphes permettent de modifier les compétences. Souvent, l’objectif est de les rendre encore plus puissante et plus en adéquation avec votre style de jeu. Toutefois, ce système est disponible uniquement à partir du niveau 20. Le but est donc extrêmement simple : vous gagnez des glyphes à chaque niveau, et seront rattachés à une compétence donnée. Il suffit alors de l’activer en se rendant dans la fenêtre de compétences. Les Glyphes peuvent être très variés, tout comme les enchantements pour les équipements. On distingue des Glyphes de restauration de santé, des Glyphes offensifs et défensifs etc… Chaque joueur devrait pouvoir déterminer ce qui lui sied le mieux en fonction de sa classe.

TERA : Guide du débutant


LE JEU EN GROUPE ET LES GUILDES

Jouer en solo, c’est très bien, mais si vous rencontrez d’autres joueurs, rien ne vous empêche de créer un groupe pour acquérir plus d’expérience et d’affronter des ennemis encore plus puissants. Le système est relativement simple, puisqu’il vous suffit de cliquer sur un joueur pour l’inviter à rejoindre votre groupe. La plus grande difficulté est certainement de trouver d’autres joueurs. Si vous jouez avec vos amis, vous n’aurez pas le moindre souci à vous faire, mais pour les autres, il est conseillé de faire un feu de camp qui, outre le fait de régénérer votre endurance, sera visible par les autres joueurs et viendront certainement s’intéresser à vous. Par ailleurs, vous pouvez également lancer une conversation pour discuter de tout et de rien, et ainsi créer des liens. Dans tous les cas, jouer en groupe permet de s’amuser plus facilement, puisque vous pourrez combattre de nombreux ennemis et partager vos pouvoirs. Car oui, les classes se complètent plutôt bien entre elles ! Un onglet permet d’accéder au groupe que vous pourrez administrer comme bon vous semble. Par exemple, il sera possible d’exclure un membre du groupe si vous jugez son attitude inadmissible.

D’un autre côté, bien que cela s’adresse aux joueurs ayant déjà acquis un peu d’expérience, vous pourrez rejoindre une guilde, composée de nombreux joueurs de toute classe. Lorsque vous jurez allégeance à une guilde, vous pourrez partager de nombreux éléments, comme une famille. Mais surtout, vous pourrez participer à des affrontements massifs entre guildes, le but consistant à s’affronter pour avoir le contrôle d’un secteur.

TERA : Guide du débutant


L'OBTENTION DES FAMILIERS

TERA vous offre la possibilité d’avoir un familier, c’est-à-dire un compagnon qui sera à vos côtés en toute circonstance. Maintenant, le système est quelque peu différent de ce qu’on a l’habitude de voir dans d’autres MMORPG, dans le sens où les familiers ne viendront pas combattre avec nous contre les monstres. Ils serviront uniquement à nous aider à vendre nos objets, puisqu’ils se chargeront d’ouvrir une boutique à votre place pour mettre en vente tous les items qui ne vous intéressent pas, et surtout à se déplacer le plus rapidement possible. On peut obtenir une monture à partir du niveau 24 en accomplissant une quête proposée par Uriela sur la Place de la liberté de Velika. Alors certes, on voit souvent des personnages voler sur les ailes d’un pégase ou d’un dragon, mais ne vous y trompez pas : ce sont des moyens de locomotion automatique. Il faut dire que l’univers est assez grand, c’est pourquoi se déplacer par les airs est le moyen le plus rapide pour atteindre une zone éloignée. De ce fait, vous ne pourrez pas avoir votre propre dragon personnel. Il faut souligner qu’il existe plusieurs sortes de familiers, que vous pourrez choisir en fonction de son look.

TERA : Guide du débutant


DERNIERS CONSEILS

Vous connaissez donc l’ensemble des principales fonctionnalités à maîtriser dans TERA pour commencer votre aventure. Toutefois, nous souhaitons vous prodiguer encore quelques conseils avant de débuter dans cet univers enchanteur. Notamment, la première chose à faire est de discuter avec les joueurs de votre niveau : c’est par cette méthode que vous pourrez facilement entrer dans un groupe. Ce dernier devient vite utile, car outre le fait d’évoluer plus rapidement, vous pourrez vous conseiller sans le moindre souci.

Par ailleurs, en fonction de la classe choisie, l’artisanat et la collecte seront deux passe-temps utiles qui pourraient vous rapporter beaucoup d’or. En effet, on peut récolter aussi bien des plantes, des minerais ou de l’énergie, nécessaires à la création d’armes et d’équipements, mais également de potions. Bien entendu, vous aurez tout le temps de découvrir cette fonctionnalité, qui est d’avantage utilisée à haut niveau.

Pour évoluer le plus rapidement possible, nous vous conseillons, lorsque vous atteignez le niveau 20, de commencer à faire les premiers donjons, qui consistent simplement à nettoyer des zones en groupe, mais aussi et surtout parce que de belles récompenses vous attendent une fois le boss vaincu.

TERA : Guide du débutant

Pour terminer ce guide, nous vous proposons la carte du monde, où les zones sont associées au niveau du joueur. Cela vous permettra de savoir à quel lieu sont les monstres les plus intéressants pour votre niveau de jeu.

Ce guide est à présent terminé, et nous espérons sincèrement qu’il vous aura été utile. Il faut dire que le titre dispose de nombreuses fonctionnalités et d’un contenu gargantuesque, d’où un joueur débutant peut se perdre assez rapidement. Enfin, si jamais vous avez la moindre question, il ne faut pas hésiter à nous contacter, ou même à entamer une discussion avec les autres joueurs du jeu, qui se feront un plaisir de vous répondre.

Asternosis
Difficile de se décrire... Je suis avant tout un passionné de l'univers héroic-fantasy. Également, j'apprécie énormément la nature et estime que chaque vie sur Terre est sacrée. Les animaux sont nos amis, ne l'oubliez jamais !

No comments

Laisser un commentaire